Pourquoi une psychologue-victimologue au côté des victimes ?

Comment envisager un accompagnement et une évaluation de la douleur physique et d’une manière plus générale du préjudice corporel sans entendre l’expression de la souffrance psychique ?

Le rôle de la psychologue-victimologue est d’accueillir et de recueillir cette parole dans le cadre d’un rendez-vous de préparation à l’expertise médicale.

Elle pourra alors, si vous le souhaitez, vous aider à mettre en mots vos émotions et vos ressentis afin de les présenter de façon claire et concise lors de l’expertise médicale visant à évaluer vos séquelles.

La préparation de l’expertise avec la psychologue-victimologue ne constitue en aucun cas une consultation psychologique ou une thérapie.

 

Pourquoi un spécialiste de l’évaluation financière et économique du préjudice corporel ?

Le chiffrage économique d’un dossier peut parfois se révéler complexe. Il requiert en tout état de cause une grande rigueur et appelle l’expérience d’un juriste capable d’évaluer les conséquences financières sur votre activité professionnelle. L’accident peut en effet affecter votre activité dans la période qui suit l’événement : perte de salaire, de primes, de chiffre d’affaire pour les professions libérales… mais également sur le long terme lorsque l’événement va compromettre de façon définitive la poursuite de votre activité professionnelle telle que vous l’exerciez auparavant.  

Pourquoi travailler en relation avec un médecin conseil ?

Le médecin conseil vous rencontrera avant l’expertise médicale afin d’examiner votre dossier et s’entretiendra confidentiellement avec vous. Il sera présent à vos côtés le jour de l’expertise afin de soutenir votre point de vue et argumenter en votre faveur. Le médecin conseil pourra également vous orienter vers la meilleure voie d’indemnisation en matière d’accident médical : s’agit-il d’une faute ou d’un aléa thérapeutique ?______________   Pourquoi un cabinet spécialisé se consacrant uniquement aux victimes ? La spécialisation « droit du dommage corporel » est une mention reconnue par le Conseil National des Barreaux. Elle est délivrée aux avocats justifiant d’une compétence et d’une expérience significative dans la réparation du préjudice corporel. Il est en outre exigé  de l’avocat une formation continue dans son domaine de spécialité. Le cabinet JAC a fait le choix depuis son origine de ne défendre que les dossiers de victimes et de ne jamais défendre ceux des compagnies d’assurance. C’est un choix éthique, qui nous préserve de toute dépendance vis à vis des compagnies d’assurance. Le cabinet JAC fait partie de l’association ANADAVI regroupant les avocats spécialisés en droit du dommage corporel défendant les intérêts de victimes exclusivement.